MENU PRINCIPAL

Le syndicat

La création du premier syndicat intercommunal : Le SIDRHEMER

C’est à la suite des inondations de la Camargue en octobre 1993 et janvier 1994, au cours desquelles 14 brèches dans les digues du Rhône furent recensées, qu’une mission interministérielle sur les inondations a été déligentée, il s’en ait suivi un rapport interministériel sur la Camargue, dit rapport DAMBRE du 5 avril 1994 il est présenté le 10 novembre 1994 devant le Conseil Général des Ponts et Chaussées. Ce rapport, dans ses conclusions, préconisait de prendre diverses mesures, et notamment « la dissolution des associations et la création d’une structure publique qui soit capable de faire un diagnostic des digues et d’assurer la maîtrise d’ouvrage d’un programme de renforcement … ». Il préconise la constitution d’un syndicat mixte pour déboucher sur la réation d’un syndicat intercommunal.

Les différentes collectivités se sont rapprochées et le 6 décembre 1996 naissait par arrêté Préfectoral le SIDRHEMER, Syndicat Intercommunal de gestion des Digues du Rhône et de la Mer composé des Communes d’Arles, Port Saint Louis du Rhône et les Saintes Maries de la Mer. Cet arrêté Préfectoral a également transféré les propriétés des anciennes associations, jusqu’alors chargées de la gestion et l’entretien des digues. Son premier Président en a été Michel VAUZELLE. Il avait pour objet, les études de diagnostics et d’ouvrage, l’exécution de tous travaux, ouvrages et installations en vue d’assurer la protection des personnes et des biens contre les inondations du Rhône et de la Mer tout en assurant la gestion, l’entretien et l’exploitation des digues et de leurs dépendances.

Son territoire de compétence s’étendait de la rive gauche du petit Rhône, du pont suspendu de Fourques au cimetière de Trinquetaille à la rive gauche du petit Rhône, de la limite interdépartementale Bouches du Rhône/Gard à l’embouchure et du grand Rhône à l’embouchure. Il comprenait également la digue à la mer, aux Saintes Maries de la Mer.

La transformation en syndicat mixte : Le SYMADREM

Le Conseil Général des Bouches du Rhône et le Conseil Régional PACA sont autorisés à adhérer au SIDRHEMER par arrêté Préfectoral du 27 juillet 1999. Le SIDRHEMER prend désormais la dénomination de SYMADREM, Syndicat mixte d’aménagement des digues du Rhône et de la Mer. Son Comité syndical réunit 6 délégués élus du Conseil Régional PACA, 6 délégués du Conseil Général 13 et 6 délégués issus des Communes : 2 par Commune.

Son budget se décompose comme suit :

  • Une section de fonctionnement, alimentée pour un tiers par la Région, un tiers par le Département et un tiers par les communes membres, la clé de répartition entre celles-ci prenant en compte le linéaire de digue, la population et le potentiel fiscal
  • Une section d’investissement, financée à hauteur de :
    • 40% par l’Etat
    • 30% par le Conseil Régional PACA
    • 25 % par le Conseil Général des Bouches du Rhône
    • 5% par la Commune siège des travaux

Le SYMADREM devient Interrégional

Suite aux inondations de décembre 2003, il a été souligné la nécessaire solidarité Nord/Sud et rive droite/rive gauche du couloir Rhodanien. C’est pourquoi s’est imposée l’idée d’un regroupement sous une seule maîtrise d’ouvrage de la gestion des deux rives du Rhône et du petit Rhône, de Beaucaire/Tarascon à la mer, jusque là assurée par deux entités. Concrètement, cela s’est traduit par la dissolution du SIDR (Syndicat Intercommunal d’aménagement des digues du Rhône de Beaucaire à la mer) et par la reprise de son périmètre de compétence par le SYMADREM, ainsi que par l’adhésion de la Commune de Tarascon.Le SYMADREM devient interrégional, regroupant :

  • 2 Régions : Conseils Régionaux Provence Alpes Côte d’Azur et Languedoc-Roussillon (devenue Occitanie)
  • 2 Départements : Conseils généraux des Bouches du Rhône et du Gard
  • 4 Communes des Bouches du Rhône : Arles, Tarascon, Port Saint Louis du Rhône et Les Saintes Maries de la Mer
  • 11 Communes du Gard : Aimargues, Beaucaire, Beauvoisin, Bellegarde, Le Cailar, Fourques, Saint-Gilles, Vauvert, La Communauté de Communes Terre de Camargue (regroupant les Communes de Aigues-Mortes, Grau du Roi, Saint Laurent d’Aigouze).

Le SYMADREM est donc le résultat d’une volonté politique forte des collectivités membres , son Président actuel est Monsieur Jean-Luc MASSON , Adjoint au Maire d’Arles, Président de France DIGUES. Le SYMADREM prend la dénomination : Syndicat Mixte Interrégional d’Aménagement des Digues du Delta du Rhône et de la Mer.

L’Adhésion de L’ACCM

Au premier janvier 2017, l’ACCM, communauté d’agglomération Arles Crau Camargue Montagnette, devient membre du SYMADREM en lieu et place des communes.

Les Membres du SYMADREM