MENU PRINCIPAL

Les opérations du Symadrem

Quotidiennement le SYMADREM réalise des études et des travaux en vue d’améliorer la protection des personnes et des biens contre le risque d’inondation du Rhône et de la mer.

Il peut s’agir de travaux d’entretien ou d’aménagement des digues existantes ou bien de création de nouveaux ouvrages.

Suite aux inondations causées par la crue centennale du Rhône de décembre 2003 et ses nombreux dommages, l’État et les régions ont défini une stratégie interrégionale (du Léman à la mer) de prévention des inondations élargie à d’autres volets : le Plan Rhône. Cette stratégie a été déclinée par le SYMADREM dans un programme de sécurisation, qui s’étend du barrage de Vallabrègues à la mer.

Plutôt que de rehausser les digues, ce qui avait été jusque-là, la réponse apportée par les pouvoirs publics après chaque catastrophe, deux choix ont été retenus :

  • Accepter l’inondation pour des crues rares (périodes de retour respectivement de 100 ans entre Beaucaire et Arles et de 50 ans en aval d’Arles*).
  • Considérer la formation de brèches comme inacceptable jusqu’à des événements exceptionnels (période de retour 1000 ans**).

De plus, en tant qu’autorité « gémapienne », le SYMADREM est responsable de la gestion intégrée du trait de côte compris entre le They de la gracieuse, à l’Est, et le Grau-du-Roi, à l’Ouest.

Il aura la tâche d’élaborer une stratégie interrégionale d’intervention sur le littoral traitant des problématiques d’érosion/accrétion et de submersions marines en tenant compte de :

  • la stratégie nationale de gestion intégrée du trait de côte, mise en place en 2012 pour mieux anticiper les évolutions du littoral et faciliter l’adaptation des territoires à ces changements ;
  • l’élévation du niveau marin en tenant compte des hypothèses du GIEC* pour 2100 (+43 à +84 cm).

Cette stratégie devra ensuite être déclinée en un « plan littoral » et un programme d’actions à court, moyen et long terme.

RETROUVEZ TOUS NOS CHANTIERS