Aller au contenu

Fiche opération

Rehaussement du SIP de Beaucaire et du SIF de Tarascon

5,4 millions €

Etat d'avancement :

Travaux en cours
mars 2022 septembre 2022

L’inondabilité des sites industrialo-portuaire de Beaucaire et fluvial de Tarascon, pour des crues inférieures à la crue exceptionnelle pose des problèmes de contournement des ouvrages lors de crues déversantes. Il est donc nécessaire de mettre des ouvrages à la cote millénale pour disposer d’une protection homogène entre Beaucaire et Arles.

Les travaux visent à rehausser :

  • le Site-Industrialo-Portuaire (SIP) de Beaucaire d’1 m sur 3,8 km ;
  • le Site-Industrialo-Fluvial (SIF) de Tarascon d’1,5 m sur 1,9 km.

Une digue en terre va donc être créée sur chaque plateforme existante. Elle disposera d’une clé d’étanchéité, d’un complexe filtrant/drainant et d’un grillage anti-fouisseurs. Elle sera calée à la cote millénale assortie d’une revanche de 50 cm au-dessus du niveau d’eau atteint par la crue exceptionnelle. Sur la partie centrale du site industrialo-portuaire de Beaucaire ou l’emprise disponible est plus limitée, un mur poids en béton associé à des remblais sera construit.

Pour chacun des ouvrages, une piste d’exploitation sera créée en crête et selon les tronçons et la place disponible, une ou deux pistes en pied d’ouvrage seront aménagées.

SIF Tarascon
SIF Tarascon
SIP Beaucaire

Une partie des matériaux, environ 65 000 m3, constituant les ouvrages sera extraite d’un casier présent sur l’île du comte (proche du barrage de Vallabrègues). Après travaux, il bénéficiera d’un remodelage écologique.

Ile du Comte
Ile du Comte

Dans le cadre de ces travaux, l’épi transversal au droit de l’usine Fibre excellence va être rendu « transparent ». C’est-à-dire qu’il va être ouvert partiellement. En effet, les sédiments ont été enlevés dans le cadre de la création de la digue Tarascon-Arles pour redonner de l’espace au fleuve. Afin qu’ils ne se redéposent pas au même endroit, l’épi doit être mis en transparence. Cette opération est réalisée au moyen de deux ouvrages cadres en béton armé, disposés aux 1/3 et 2/3 de la largeur de l’épi. Chacun présente une section de 9 m², une pente de 1 % vers l’aval et une longueur d’environ 40 m.

Epi
Epi

L’altimétrie des cadres est positionnée de façon à ce qu’il y ait un écoulement permanent à travers ces derniers. Une bêche et un pavage du fond du lit sont mis en œuvre en entrée et en sortie des cadres pour assurer leur stabilité.

Un remblai provisoire est mis en œuvre côté aval de l’épi afin de permettre le dévoiement temporaire des réseaux en dehors de l’emprise de pose des cadres.

mars 2022

Début des travaux

6 mois

Durée estimée des travaux SIP-SIF

3 mois

Durée des travaux pour l’épi

5,4 millions €

Montant estimé des travaux

Plan de financement

Financement général

40 %

Etat français

60 %

CNR