IMG_0449
MENU PRINCIPAL
Retour aux actualités

Le Vigueirat retrouve son lit

Il y a une semaine le canal du Vigueirat a pu retrouver son lit. Il avait été détourné au mois de mars à l’occasion de la création d’un siphon en génie civil de 2,5 m de haut par 2,2 m de large. Ce retour à la normale signe la quasi-fin des travaux de ressuyage de la plaine du Trébon.

En effet, le canal du Vigueirat construit en superstructure constituait un frein à l’écoulement de l’eau jusqu’aux anciens marais d’Arles et de la vallée des Baux en cas de déversement du Rhône sur la digue Tarascon-Arles, résistante à la surverse (crue dont le débit serait supérieur à 11 500 m3/s). Un siphon permettant à l’eau de couler en dessous a donc été construit. Pour cela, il a fallu dévier le canal de son tracé originel pendant quelques mois.

Aujourd’hui les travaux de génie civil sont finalisés. Les digues du canal ont été reconstruites dans les règles de l’art et le Vigueirat s’écoule normalement.

Siphon

Il reste à aménager le seuil d’entrée du siphon, puisque l’eau empruntera ce passage uniquement au-delà de 3,40 m NGF. En deçà, elle s’écoulera comme avant, dans le contre canal.

Le siphon doit également être équipé d’une grille pour empêcher les embâcles de l’obstruer et le tout doit être clôturé.

Les digues construites pour la dérivation vont être démontées et le terrain ayant permis cette dernière sera remis en état.

Pour finaliser le tout, un dernier raccord vers la roubine de vidange doit être mis en place d’ici fin novembre 2021, date de fin des travaux de ressuyage.