Signature de la convention entre le SYMADREM et la CCBTA
MENU PRINCIPAL
Retour aux actualités

Nouvelle piste cyclable : Le SYMADREM et la CCBTA signent une convention

Ce lundi 27 septembre à 11h30, au siège du SYMADREM, Pierre Raviol, président du SYMADREM et Juan Martinez, président de la Communauté de communes Beaucaire Terre d’argence (CCBTA) ont signé une convention de superposition d’affectation pour la digue Beaucaire-Fourques. Grâce à cela, la communauté de communes pourra créer et exploiter une piste cyclable en crête de digue.

Cette décision de laisser circuler les vélos sur la digue fait suite aux nouvelles constructions dans les règles de l’art et à une volonté du SYMADREM. Ce dernier souhaite profiter de la largeur suffisante de ses nouvelles digues (et uniquement celles-ci) pour les ouvrir aux cyclistes en toute sécurité et sous réserve d’avoir un gestionnaire de la piste cyclable bien identifié et compétent dans le domaine, comme le lui permet le code des transports (cf. Réglementation).
Du côté de la CCBTA, administrer cette piste cyclable s’inscrit naturellement dans sa politique de déplacements doux et s’ajoute au projet de création d’une voie verte entre Beaucaire et Bellegarde qui verra le jour courant 2022. Le futur aménagement reliera alors les ports de chaque commune en longeant l’ancien chemin de halage qui borde le canal du Rhône à Sète.

Les élus du SYMADREM espèrent, à terme, créer une boucle de 30 km autour du Rhône entre Arles, Tarascon, Beaucaire et Fourques. En effet, une piste cyclable, financée par le département des Bouches-du-Rhône et longue de 10 km a été d’ores et déjà été construite parallèlement à la digue Tarascon-Arles. Elle sera prochainement mise en service.

Réglementation

L’article R 4241-68 du code des transports interdit toute circulation en crête de digue : « Sous réserve des dispositions prévues à l’article R. 4241-70, nul ne peut circuler ou stationner avec un véhicule sur les digues …, s’il n’est pas porteur d’une autorisation écrite délivrée par l’autorité gestionnaire du domaine dont relèvent ces digues… »

L’article R. 4241-70 du code des transports stipule, quant à lui : « Sont dispensés de l’autorisation prévue à l’article R. 4241-68 : 1° […] 2° Les autres usagers lorsque la circulation leur est ouverte dans le cadre d’une superposition d’affectation. »