smart
smart
MENU PRINCIPAL
Retour aux actualités

Le Grau-du-Roi et le SYMADREM luttent contre l’érosion du littoral

Depuis une cinquantaine d’année, une dynamique générale érosive et de recul du trait de cote sévissent sur le littoral occitanien. La commune du Grau-du-Roi n’est pas épargnée. C’est pourquoi deux projets sont à l’étude pour mieux la protéger contre la submersion marine. L’un à l’extrême ouest de la commune, au Boucanet, l’autre aux Barronets à l’est de Espiguette. Le SYMADREM, autorité gémapienne depuis le 1er janvier 2020 sur le grand delta du Rhône, s’est vu transférer par la communauté de communes Terre de Camargue, dont le Grau-du-Roi fait partie, la compétence GEMAPI sur son territoire et de fait, la maîtrise d’ouvrage pour ces opérations. En quoi consistent-elles ?

Avant le transfert de la compétence GEMAPI, la commune du Grau-du-Roi travaillait déjà sur deux initiatives, l’une portée par le SIVOM de la Baie d’Aigues-Mortes et la seconde par la commune elle-même en partenariat avec le SMGCG (Syndicat Mixte pour la protection et la gestion de la Camargue gardoise) et l’EID Méditerranée. Aujourd’hui c’est le SYMADREM qui reprend la mise en œuvre de ces opérations.
A l’ouest, sur la plage du Boucanet, une érosion prononcée est constatée sur 1 km avec un taux moyen de recul de la plage depuis 2010 de -2 mètres par an.

Premier rechargement de sable de 100 000  m3

Afin de protéger les enjeux humains et économiques du littoral contre l’érosion marine, il est envisagé de :

  • démanteler les enrochements de haut de plage en recomposant l’espace ;
  • reconstruire un cordon dunaire avec pose de ganivelles ;
  • réhabiliter les épis ;
  • renaturer et élargir la plage en la rechargeant en sable.

Le premier rechargement de sable serait de 100 000 m3 de sable (40 000 m3 pour la dune et 60 000 m3 pour la plage) soit 40 piscines olympiques. Ensuite un rechargement de 15 000 m3, tous les 3 ans, serait nécessaire au bon entretien du cordon dunaire.

Un inventaire faune/flore, en amont des études réglementaires devrait être lancé courant 2021.

Ouest de la plage du Boucanet

Restaurer le cordon dunaire des Baronnets

Plus à l’est au niveau de l’Espiguette, la diminution de la largeur de la plage a fragilisé le cordon dunaire, le rendant sensible aux coups de mer. D’autant plus que l’accès piéton à la plage fragilise le cordon dunaire en créant un point bas dans la dune. Or à l’arrière de ce cordon dunaire endommagé, un certain nombre d’enjeux socio-économiques (agriculture et vignobles) et environnementaux (zones humides) doivent être protégés.

Il est donc prévu de :

  • renforcer et restaurer le cordon dunaire avec un apport en sable ;
  • poser des ganivelles pour stabiliser la dune et le sable nouvellement apporté ;
  • végétaliser la dune reconstituée ;
  • créer un nouvel accès à la plage ;
  • réaménager le stationnement sur le parking ;
  • sensibiliser le public à l’aménagement et au fonctionnement du site.

Ce projet devrait voir le jour courant 2021.

A termes, la commune sera mieux protégée sur ces tronçons contre les coups de mer et les submersions marines.