MENU PRINCIPAL

Le Plan Rhône

La crue des 3 et 4 décembre 2003, qui a occasionné 4 brèches dans les ouvrages de protection du grand delta du Rhône causant le déversement de 217 millions de m3, l’inondation de plus
12 000 personnes et générant 700 millions d’euros de dommage, a révélé la nécessité d’une politique de prévention des crues cohérente et solidaire sur l’ensemble du bassin rhodanien.

Figure 1. Inondations de 2003 (© SPOT IGN, Villes de Tarascon et d’Arles)

Cette crue très importante reste néanmoins très en deçà des inondations de 1840 et de 1856 avec respectivement 2,8 et 1,8 milliards de m3 de déversement dans la zone protégée et des montants de dommages, estimés respectivement à 2,5 et 2,1 milliards d’euros, si ces événements venaient à se reproduire dans les conditions actuelles.

Figure 2. Étendue des inondations de 1840 et 1856 (© Pardé) et Tarascon en mai 1856 (© Balbus)

Ces inondations se sont traduites par la nomination d’un préfet coordonnateur de bassin en janvier 2004 et l’appel du grand delta en mars 2004 de Georges Frêche, Jean-Jack Queyranne et Michel Vauzelle, affirmant ainsi leur volonté commune de considérer la gestion du Rhône comme un projet interrégional.

La mobilisation sans précédent de l’État et des régions a abouti à :

  • la validation, en juillet 2005, par le Comité Interministériel à l’Aménagement et au Développement du Territoire (CIADT) de la stratégie de prévention contre les inondations du Rhône, fondatrice du Plan Rhône et plus particulièrement de son volet inondation ;
  • la validation en juillet 2006 du pré-schéma sud qui a fixé les objectifs de protection et le principe des aménagements à réaliser dans le Grand Delta du Rhône. Le pré-schéma sud a été intégré en 2009 au schéma de gestion des inondations du Rhône aval ;
  • la signature, en mars 2007, du Contrat de Plan Interrégional État Régions Plan Rhône 2007/2014, qui a contractualisé pour l’aval de Beaucaire, 182 millions d’euros d’investissements (montant en € H.T.) sur les ouvrages de protection contre les crues et sur les ouvrages de ressuyage des terres après inondation, dont 160 millions au bénéfice du SYMADREM.
  • La signature en octobre 2015 d’un second Contrat de Plan Interrégional État Régions Plan Rhône 2015/2020 avec un volet inondations de 259 millions d’euros, dont
    192 millions au bénéfice du SYMADREM.

Le Contrat de Plan Interrégional Etat Régions Plan Rhône 2021/2027 est en cours de négociation.

Retrouvez plus d’informations sur le Plan Rhône sur le site officiel

Retrouvez le rapport du PRE-SCHEMA SUD/PRE-SCHEMA DU RHÔNE AVAL

planrhone1 planrhone2