MENU PRINCIPAL
Tous les chantiers

Travaux de renforcement de la digue du Rhône en rive droite entre Beaucaire et Fourques

Les travaux de renforcement de la digue du Rhône en rive droite entre Beaucaire et Fourques ont été divisés en 6 tranches de travaux :

  • Travaux de renforcement et de réfection de la Banquette de Beaucaire
  • Travaux de renforcement de la digue du Musoir, de l’Embouquement, des Italiens et rehausse de la prise d’eau des Italiens
  • Travaux de renforcement de la digue de Fourques entre le pont suspendu et la station de pompage de la Tourette
  • Travaux de renforcement de la digue de Beaucaire entre le lieu-dit Fer à Cheval et la prise d’eau BRL
  • Travaux de renforcement de la digue de Fourques entre la station de pompage BRL et le pont suspendu, décaissement de l’île du Comte (mesure compensatoire hydraulique)
  • Mesures compensatoires environnementales

 

L’option de démontage et de remontage systématique de la digue a été retenue permettant ainsi de ne pas multiplier les zones de raccordement entre ancienne et nouvelle digue.

Pour ce faire, il est à noter que les entreprises sont responsables de la sécurité hydraulique des ouvrages en période de crue.

Selon les périodes hydrologiques de l’année, des ouvertures de digues sont autorisées à condition que les entreprises s’engagent à rétablir la protection sous 24h en cas d’alerte. De février à Août les ouvertures peuvent aller jusqu’à 200 ml. De septembre à janvier l’ouverture sera de 50 ml sauf demande d’autorisation spécifique au maître d’œuvre et au maître d’ouvrage.

Les travaux de renforcement de la digue du Musoir, de l’Embouquement, des Italiens et rehausse de la prise d’eau des Italiens ont été réalisés en 2015-2016. Actuellement, les deux tranches de travaux en cours de réalisation sont :

  • Les travaux de renforcement de la digue de Fourques entre le pont suspendu et la station de pompage de la Tourette à Fourques
  • Les travaux de renforcement de la digue de Beaucaire entre le lieu-dit Fer à Cheval et la prise d’eau BRL à Beaucaire

Le compactage, étape essentielle du chantier

La nouvelle digue est réalisée par couches successives de remblai compacté. Ces couches doivent avoir une épaisseur maximale de 30 cm. Pour que les matériaux de la future digue aient des bonnes caractéristiques mécaniques et hydrauliques, ils doivent être compactés à une certaine teneur en eau. La teneur en eau est contrôlée régulièrement sur le chantier. En cas de matériaux trop secs, la teneur en eau est réajustée grâce à une arroseuse et un malaxeur. Une fois que les matériaux sont aptes à être compactés, ils sont mis en place sur une épaisseur de 30 cm. Interviennent ensuite les compacteurs à pieds de moutons (ou pieds dameurs) qui procèdent à plusieurs passages successifs afin d’obtenir la bonne compacité du matériau. Des essais géotechniques sont réalisés régulièrement afin de s’assurer de la bonne mise en œuvre des matériaux. En cas d’irrégularité du compactage, les couches sont démontées puis réassemblées jusqu’à obtenir les résultats escomptés.

Arroseuse

Arroseuse

 

Malaxeur

Compacteur

La clé d’étanchéité, fondation étanche de la digue

La clé d’étanchéité de la digue constitue l’ancrage de la digue. Elle est formée de matériaux étanches compactés, tels que l’argile. Elle permet également d’assurer l’étanchéité de la digue en fondation. Dans les ouvrages du SYMADREM, cette clé d’étanchéité descend à environ 2m de profondeur. Sa réalisation fait l’objet d’une attention toute particulière.

Clé d’étanchéité

Clé d’étanchéité

Clé d’étanchéité

 

Le traitement des ouvrages traversant, étape cruciale du chantier

Les réseaux traversant représentent des points faibles des ouvrages de protection contre les crues du Rhône. En effet, ces ouvrages constituent des passages préférentiels de l’eau en période de crue. Lorsque le réseau n’est pas sécurisé, l’eau qui circule le long de l’ouvrage traversant en période de crue, peut entrainer petit à petit les matériaux de la digue et initier une érosion interne. Cette érosion peut aboutir à la brèche et causer des dommages conséquents.

Afin de pallier ce type de désordres, le SYMADREM met en œuvre un traitement spécifique des réseaux traversants. Les réseaux traversants sont décaissés puis repositionnés dans une tranchée laissant un espace minimum d’environ 30 cm tout autour du réseau. Le réseau est ensuite recouvert de béton coulé en pleine fouille afin de permettre une bonne adhérence avec le remblai de la digue et ainsi diminuer les risques d’emportement des matériaux de la digue.

En complément de ces travaux, le SYMADREM positionne un complexe filtrant et drainant sous le talus côté plaine qui se poursuit dans la bêche située sous le chemin de pied de digue.

 

Complexe filtre drain – digue des Italiens (2016)

 

Les travaux du Pont suspendu de Fourques à la station de pompage de la Tourette, les premiers pas dans la sécurisation de la commune de Fourques contre les crues du Rhône

Ces travaux ont démarré en septembre 2016 et se termineront à l’automne 2017. Cette digue est calée à la cote de la crue exceptionnelle dite « millénale » avec une revanche de 50 cm.

Digue millénale en cours de travaux (déplacement effectué) – Mas de l’Aube

Les réseaux ont été déplacés dans la route départementale 6113 permettant ainsi le raccordement sécurisé de la digue de protection au remblai de la route départementale.

La sécurisation de la canalisation traversante de GRT gaz à proximité du lieu-dit « le Rouinet » est en cours. Ces travaux sont réalisés en partenariat avec GRT gaz.

Le réseau humide traversant en amont de la station de pompage de la Tourette est en cours de sécurisation. La canalisation existante a été remplacée par une canalisation béton avec un regard.

Réseau humide amont de la station de pompage de la Tourette

 

Coupe-type digue « millénale »

Les travaux du Fer à cheval à Beaucaire à la station de pompage BRL, la première digue rendue résistante à la surverse sur 5 km

Ces travaux ont également démarré en septembre 2016 pour une durée d’environ 2 ans. Cette digue dite résistante à la surverse, est calée à la cote d’une crue type décembre 2003 (crue centennale) sans brèche + 5 à 10 cm.

Les pistes de chantier ont été créées grâce à un traitement à la chaux. Un fossé de récupération des eaux pluviales a également été créé en parallèle de la piste de chantier.

Piste de chantier traitée à la chaux

Création du fossé de récupération des eaux

 

La première étape de ce chantier est de déplacer le canal d’irrigation de la plaine de Beaucaire ainsi que toutes les prises d’eau avant le 1er avril 2017, date de la remise en eau du canal. Certains tronçons ne pourront pas être déplacés dans les temps. Les travaux sur le canal reprendront donc l’année prochaine en période de chômage du canal.

Réalisation des remblais de part et d’autre du canal

Création du drain

 

Le dévoiement et la sécurisation des canalisations de GRT gaz est en cours.

Dévoiement de la canalisation de GRT gaz – Ile du Pillet

Le dévoiement et la sécurisation de l’oléoduc TRAPIL débutera en janvier 2018 pour une durée d’environ 4 mois.

Le diagnostic archéologique réalisé en janvier 2017 a mis à jour un ancien site d’exploitation agricole. Le SYMADREM est dans l’attente d’un retour de la Direction Régionale des Affaires Culturelles sur l’intérêt de réaliser des fouilles archéologiques.

 

 

 

 

 

 

Coupe-type digue résistante à la surverse

 

Les travaux de la Station de pompage de BRL au Pont suspendu de Fourques, la prochaine étape de sécurisation de la commune de Fourques contre les risques de crue du Rhône

Ces travaux démarreront au deuxième trimestre 2017 pour une durée d’environ 1 an. La principale contrainte de cette tranche de travaux est l’extraction en toute sécurité des matériaux de l’île du Comte situés en aval du Barrage de Vallabrègues. Une forte affluence du trafic de poids lourds est à prévoir sur le réseau routier départemental de mai à octobre 2017. Le SYMADREM est en relation avec le service route du Conseil Départemental afin de réduire les nuisances aux automobilistes et garantir la sécurité de tous les usagers.

Le dévoiement de la canalisation GRT gaz, située dans le talus de la digue actuelle sur un linéaire d’environ 4 km entre la prise d’eau BRL et la maison du garde-digue, est en cours de finition, permettant ainsi le démarrage des travaux de digue sur ce tronçon.