Localisation des ouvrages
MENU PRINCIPAL
Tous les chantiers

Création d’une digue entre Tarascon et Arles

L’opération de création d’une digue entre Tarascon et Arles comprend cinq grandes familles de travaux, qui sont :

  • La création d’une digue de 1er rang à l’ouest du remblai ferroviaire comprenant :
    • l’aménagement d’un tronçon de digue résistante à la surverse d’une longueur développée de 5 km, calée en altimétrie pour éviter tous débordements pour une crue légèrement supérieure (+ 5 à 10 cm) à une crue de type décembre 2003 sans brèche dans le système, appelée également « crue de protection » et renforcé pour les crues débordantes (crue type mai 1856, crue millénale) pour résister à un déversement sans rupture d’ouvrage jusqu’à la crue millénale, appelée également « crue de sûreté »,
    • l’aménagement, en amont et en aval de ces tronçons résistants à la surverse, de tronçons de digues dites « millénales » calées 50 cm au-dessus du niveau d’eau atteint par la crue millénale du Rhône (cote appelée cote de dangers) ;
  • Les travaux de mise en transparence hydraulique et le confortement du remblai ferroviaire comprenant la réalisation de 10 ouvrages traversants d’une largeur de 20 mètres régulièrement espacés ;
  • Les mesures d’annulation et de réduction d’impacts, qui comprennent :
    • le rehaussement du déversoir de Boulbon ;
    • le rehaussement du déversoir de Comps ;
    • le rehaussement de la digue d’Aramon ;
    • le rehaussement de la digue des marguilliers ;
    • la création d’une lône en rive gauche du Rhône ;
    • la suppression de l’atterrissement au droit de l’usine Fibre Excellence.
  • Les aménagements favorisant le ressuyage, qui comprennent :
    • la transparence hydraulique du canal des Alpines ;
    • la création d’un fossé ouest/est raccordé au contre canal du Vigueirat ;
    • la création d’un siphon de transfert sous le Vigueirat au droit de Fort d’Herval et réalisation d’un canal d’amenée au canal de la vidange
  • Les aménagements de sécurisation complémentaire suivant :
    • la sécurisation des digues du Vigueirat sur les linéaires suivants :
      • Rive droite du Vigueirat de la digue nord jusqu’à la RN113
      • Rive gauche du Vigueirat de la RD453 jusqu’au RN113
    • le remodelage des berges du tronc commun du canal de la vallée des Baux pour éviter tout débordement pour la crue de référence en traversée de Fourchon.

Le montant total de cette opération est de 146 millions d’€uros HT, dont 70 millions concernent les travaux de mise en transparence hydraulique du remblai ferroviaire, financés et réalisés par SNCF Réseau (Ex. RFF) et 76 millions d’euros HT concernant le SYMADREM et financés dans le cadre du Plan Rhône suivant le plan de financement suivant :

  • Etat     : 40 %
  • Région Provence-Alpes-Côte d’Azur : 30 %
  • Département des Bouches-du-Rhône : 25 %
  • Communes d’Arles et Tarascon 5 %

Le dossier d’enquête préalable à la Déclaration d’Utilité Publique, conjoint au SYMADREM et à SNCF Réseau a été transmis en novembre 2014 au Préfet des Bouches-du-Rhône pour instruction. Le dossier a été jugé recevable en mai 2015 par l’Etat et l’enquête publique devrait être organisée dans le courant de l’automne 2015.

Le dossier d’autorisation au titre du code de l’environnement est en cours d’établissement et sera quant à lui déposé en décembre 2015.

Le démarrage prévisionnel des travaux est prévu au printemps 2018 pour une réalisation qui devrait s’étaler jusqu’en 2020.